Le bronzage n'est pas au bout de la carotte...

Le bronzage c'est le travail des mélanocytes. Ils en produisent deux types ( les eumélanines et les phaéomélanines) Pour produire des eumélanines il faut principalement de la Tyrosine. Pour produire des phaéomélanines il faut principalement de la tyrosine et de la Cystéine (à défaut, du Glutathion qui est aussi un puissant anti-oxydant). La Tyrosine est un acide aminé qui participe également à la formation de la Dopamine, Noradrénaline et Adrénaline. La L-Dopa ( attention à Mucunia pruriens, effets secondaires...) est bio-synthétisée par l'organisme à partir d'acides aminés, (Phénylalanine >Tyrosine > L-Dopa). Les carottes contiennent des bêta caroténoïdes dont le principale intérêt non négligeable est anti-radicalaire (protège la peau et les yeux du soleil) . La couleur orangée vient d'une saturation de la peau en bêta carotène. La vitamine E est aussi un anti-oxydant. Le zinc aidera au renouvellement cellulaire de votre peau qui sous le stress des UV en à grand besoin. La vitamine D stimule la division des mélanocytes. Je m’arrêterai aux « ingrédients » à proposer à l'organisme afin qu'il puisse pleinement fonctionner. Pour en savoir plus, voir les liens. Les UVB sont responsables de la pigmentation tardive ou vrai bronzage. Le hâle débute 2 jours après l’exposition, atteint son maximum vers le 20° jour et disparaît progressivement en l’absence d’une nouvelle exposition. En ce qui concerne les expositions aux solariums, la répétition toutes les 48 heures des séances UVA produit une pigmentation esthétiquement satisfaisante sans épaississement de la peau. La protection antisolaire est de ce fait relativement faible et très loin de celle obtenue, à bronzage égal, par une série d’expositions solaires.

Un peu plus de lecture ?

Oméga 3, Bob Marley en consommait sûrement... :)

les Oméga 3 sont connus pour leurs bienfaits cardioprotecteur, anti-inflammatoire, et mnémonique. Ce qui est moins connu et, au vu des lois, amusant, c'est le fait que les oméga 3 soit utilisés par notre cerveau pour synthétiser des endocannabinoïdes. Ces neurotransmetteurs agissent sur nos récepteurs cannabinergiques et nous détendent... chacun de nous est donc un producteur et receleur de cannabinoïdes... sans lesquels pas de résistance au stress ! Cool la vie les oméga 3;)

Un peu plus de lecture ?

Articulations, le surpoids …

Le surpoids comprime les articulations. Le frottement et l'usure sont plus intenses, les disques sont écrasés et déformés et les nerfs compressés. Pas de mystère, à part travailler sur le foie pour l'aider à dégrader les triglycérides et gérer la glycémie, le coach sportif et le diététicien restent les seules vrais méthodes efficaces et durables ! Si vous voulez le faire version économique, les longues marches à votre vitesse et la natation sont de bonnes bases. Pas de régime, pas de diététique « type » mais une alimentation sur mesure ! Nos tailles, activités professionnelles et sportives, environnements, stress, prédispositions génétiques, age, sexe, etc, vont être à prendre en compte. Courage et volonté sont nécessaires :)

Un peu plus de lecture ?

Articulations, les "immunitaires"...

Lorsqu'une cellule est agressée, elle va produire de l’histamine. Le but est d'appeler à l'aide le système immunitaire. Lorsque les polynucléaires arrivent, ils libèrent à leur tour de l'histamine pour « amplifier le signal »... Il arrive que la mobilisation du système immunitaire soit trop importante et ceci se traduit par une inflammation dérégulée et douloureuse. Le cassis est un anti-histaminique naturel qui permet de réguler l'inflammation. Certaines plantes telles que le curcuma où la boswellia ont des vertus dites « immuno-modulatrice ».

Un peu plus de lecture ?

La lubrification du tissu articulaire

Nos cartilages sont poreux et contiennent de l'acide hyaluronique qui permet leur lubrification. Quelques assouplissements le matin créeront de légères pressions qui permettront de faire sortir l'acide hyaluronique nécessaire à la préservation des articulations. Comme nous en produisons toujours moins avec les années, se complémenter limitera les « frottements» à sec et donc la destruction des tissus...

Un peu plus de lecture ?

Cystite, que faire au naturel ?

La Canneberge limite l'adhésion des bactéries aux muqueuses urinaire. Les acido-basiques rendent le terrain moins favorable pour la bactérie. Les draineurs augmentent la miction et limitent la remontée des bactéries vers la vessie. Les probiotiques et fibres alimentaires favorisent le transite et limitent la stagnation des selles et le risque de migration des bactéries. Les colloïdales d'argent, pépin de pamplemousse, huile d'origan, propolis et autres sont bactéricides et limitent les populations bactériennes néfastes. Pour les infections vaginales il existe aussi des solutions. Les pré/probiotiques traversant les muqueuses intestinale et vaginale normalisent la flore et vous protègent des bactéries pathogènes. Les bactéricides naturels sont efficaces mais les plus performants sont les ovules à la propolis ou à la colloïdale d'argent. Vous les trouverez difficilement car ils doivent être maintenu au frais. Les pharmacies peuvent vous les procurer.

Un peu plus de lecture ?

Huile d' Origan vs Microbes

L' Origan où « parure des montagnes » se démarque réellement des autres. Elle est un puissant anti-infectieux naturel, efficace contre un ensemble de germes infectieux, bactéries, virus, champignons, parasites. Elle offre une redoutable efficacité liée à sa concentration élevée en Carvacrol (jusqu’à 60% pour certaines variétés comme l’ origan vulgaire), et en thymol. Chez les bactéries exposées au carvacrol la perméabilité membranaire est augmentée et fragilisée, elles sont donc fragilisées face au système immunitaire.

Un peu plus de lecture ?

Articulations, glucosamines & chondroïtine tout le monde en parle mais c'est quoi et ça sert à quoi ?

Les deux interviennent dans la chaîne d'assemblage dont la finalité est l'entretien et le renouvellement de vos tissus articulaires (entre autres). La glucosamine est un « ingrédient » nécessaire à la synthèse de l'acide hyaluronique, des kératanes 1 et 3 et de l'héparine. Héparine, kératane, Chondroïtine, dermatane et acide hyaluronique sont des glycosaminoglycanes (GAGs). Les GAGs s'associent à des protéines (core) pour former les protéoglycanes (PGs). Les PGs font partie de la famille des o-glycosylprotéines, qui eux mêmes font partie des glycoprotéines... Quelques exemples très, très, simplifiés et minimisés : La Chondroïtine confère aux cartilages les propriétés élastiques et la résistance à la compression. L'acide hyaluronique lubrifie et hydrate les articulations. L' héparine est anticoagulante. Le kératane de type I et type 3 absorbe les chocs mécaniques des articulations. Pour vraiment définir toutes les fonctions auxquelles la glucosamine/ chondroïtine participent, il faut s’intéresser aux protéoglycanes qu'ils participent à former... Il apparaît clairement que la complémentation en glucosamine et chondroïtine correspond à une réalité biologique. Il paraît logique d'aider l'organisme par un apport régulier en « matériaux de base » pour permettre à celui ci de se maintenir au mieux. La suite au prochain épisode au vue des multiples fonctions et interactions de chacun des PGs qui suivent :) Les Protéoglycanes matriciels Aggrécan, Versican, Neurocan, Brévican, Décorine, Biglycan, Perlécan, Agrine Les PGs membranaires Les Syndécans, Les Glypicans, … PG intracellulaire la Serglycine

Un peu plus de lecture ?

Articulaire ou musculaire cette douleur ?

Dans certains cas, la douleur est due à une contracture musculaire et non articulaire. On peut alors procéder à des massages, utiliser du romarin camphré, de l'huile de millepertuis, un mélange de lavandin et immortelle, du magnésium. Pensez à boire et bouger pour faire fonctionner le système lymphatique... Pour les courbatures, voir le lien... 

Un peu plus de lecture ?

Articulation, les anti-radicalaires

Vos cellules et protéines subissent, entre autres, des contraintes mécaniques (cisaillements, compressions, étirements). Lorsque celles-ci sont détruites, leurs « déchets » vont former des radicaux libres. Ces radicaux libres vont détruire les cellules avoisinantes qui à leur tour formeront des radicaux libres, et ainsi de suite. Notre organisme fabrique donc des anti-radicalaires pour neutraliser cette réaction en chaîne... Avec l'age, le corps fabrique de moins en moins d' anti-radicalaires et la destruction en chaîne est de plus en plus longue à être maîtrisée, causant beaucoup de dégâts. La solution pour compenser ce que notre corps ne produit plus consiste à la prendre aux plantes qui en produisent beaucoup... Ainsi, l' harpagophytum, la griffe du chat, le curcuma, la boswellia, la bromélaïne, la gaulthérie, etc... viennent compenser et/ou renforcer la production de notre corps. Les MSM (méthyls sulfonils méthanes) sont des composés soufrés...

Un peu plus de lecture ?

Perdre du poids par les plantes, un mythe ?

Oui et non serait la réponse, c'est la méthode d'utilisation erronée qui aboutit souvent à un résultat insatisfaisant. Pour commencer, toute recherche de perte de poids commence par un apprentissage des bases alimentaires, c'est le travail des diététiciennes et nutritionnistes mais les coachs sportifs sont aussi de bon connaisseurs. La seule info que je vous donnerai ici est : fuyez les produits issus des agro-industries de toutes sortes. Viens ensuite une reprise progressive d'activité sportive qui peut être accompagnée par un professionnel. Mais les plantes alors ? Elles sont cofacteurs et catalyseurs de vos efforts. Les cures hépatobiliaires et autres jeûnes sont là pour désengorger votre foie afin de lui permettre de retrouver une activité normale de gestion et élimination des graisses et des sucres. Les cures de probiotiques auront une action sur les taux d’absorption des graisses. Les cafés vert et noix de Cola sont là pour excité et faire bouger plus. Les plantes laxatives sont là pour minimiser les temps d’absorptions des nutriments mais donne une fausse impression de perte rapide. Le Chrome est connu pour diminuer les envies de sucres. Le Chitosan ou Chitine chélate les graisses pour empêcher leur absorption... les bonnes et mauvaises graisses... Les acides gras Le Nopal, Agar-agar et Konjac sont là pour dilater l'estomac et se sentir repu rapidement... Les protéines végétales (peu acidifiantes) aident à développer plus rapidement ses muscles, qui sont de véritables voraces à calories. Attention à ne pas sur-évaluer les apports. Les Carnitines, carnosines, glutamines et taurines accroissent la vitesse de prise de muscle et améliore le taux de masse sèche. La Maca et le Tribulus accroissent le taux de testostérone et aident à une prise de muscle plus rapide. Les plantes drainantes chasse l'eau du corps en cas de rétention, leur action est grandement améliorée par des marches régulière d'au minimum du minimum de 30 minutes. Il existe aussi des huiles essentielles lipolytiques et kératolytiques en usage externe (palper/ rouler) pour la peau d'orange. Attention à ne pas supprimer les corps gras, ils sont indispensables à l'organisme. Tout est dans la sélection et la quantité (adapter au cas par cas, c'est le travail des diététiciennes). Il faut des corps gras pour perdre du gras...

Un peu plus de lecture ?

Jambes lourdes ? Bien plus de solutions que vous ne penser...

Pour cette problématique, la nature offre toute une gamme de principes actifs qui peuvent être utilisés en synergie. Vous pourrez ainsi agir sur la préservation des tissus qui composent vos vaisseaux grâce aux anti-radicalaires. Fluidifier votre sang pour sa circulation. Resserrer vos veines pour remettre en contacte vos valvules et rétablir le retour veineux. Apporter à vos cellules les nutriments qui leurs sont nécessaires pour se régénérer et retrouver une partie de leurs propriétés mécaniques. Il est possible de jouer sur la porosité des capillaires sanguins. Vous pouvez même facilité l’angiogenèse... Retrouvons nous sur les marchés pour plus de détails...

Un peu plus de lecture ?

06 26 06 79 68

300 voie du Tacot 69620 Légny
RCS 878 807 197 Villefranche-Tarare

Mentions Légales

Les produits mentionnés sur ce site sont des compléments alimentaires. C’est-à-dire des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique, seuls ou combinés. Ils n’ont pas pour objectif de soigner ou traiter les maladies et ne peuvent remplacer une consultation chez un thérapeute et la prescription de médicaments.
La règlementation européenne sur les compléments alimentaires est en permanente évolution, les formules, les photos et les produits de ce site sont donc amenés à être modifiés afin d’être en parfaite conformité
.

©2019 par Le Sage Vert.